Les nouveaux bureaux de l’ARISTO Group
Entre modernité et tradition - au milieu de l'ancienne cour

Quelque part entre le style industriel et rétro, la modernité et l’élégance, les traditions et l’artisanat, c’est au milieu de l’Alter Hof que se trouvent les bureaux de l’ARISTO Group.

Ici, à chaque coin de rue se cachent des histoires inoubliables et d’innombrables mythes qui s’entrelacent autour de l’ancienne résidence impériale. Quel emplacement aurait pu être plus excitant et à la fois plus adapté pour une entreprise partagée entre la tradition et l’innovation?

C’était également l’avis de l’ARISTO Group qui se décida pour un emplacement fascinant. Dans un bâtiment historique, vous trouverez un open-space accueillant, un bar élégant et une salle de fitness moderne.

Plongez dans le monde unique du placement de personnel d’ARISTO et écoutez les histoires, légendes et mythes de l’Alter Hof:

13ème siècle: le château de Louis II de Bavière

Nous écrivons le 13ème siècle. C’est l’époque de Louis II de Bavière. Il était surnommé «Louis le Sévère» en raison d’un tragique malentendu: fraîchement revenu d’un voyage, il trouva une lettre claire concernant une épouse manifestement infidèle, ce qui lui coûta sa tête.

Ce qui est dommage c’est que cette lettre était tombée entre de mauvaises mains et était destinée à la femme de chambre qui, par conséquent, fut jetée par la fenêtre.
De nos jours, le quartier de l’Alter Hof n’est heureusement plus aussi «sévère».

Fin du 13ème siècle: quelles singeries

Bien-sûr un duc ne reste pas seul longtemps. Louis II de Bavière se remaria deux fois au cours de sa vie. Son descendant le plus connu naquit de sa dernière union: l’empereur Louis IV.

Cependant selon la légende de l’Affenturm, la tour du singe, l’enfant né entre 1280 et 1290 ne devrait échapper à la mort que peu de temps après avoir vu le monde.
La légende dit que Louis le Sévère serait revenu de son voyage avec un singe apprivoisé.
Ce dernier occupa dès son arrivée tout le château de Louis.

Un jour, son chemin le conduisit dans la haute tour d’Erkerturm, où le nouveau-né impérial somnolait tranquillement dans son petit lit.
Du moins jusqu’à ce que le singe le tira violemment du sommeil en le projetant sauvagement dans les airs. Fuyant la nourrice horrifiée, il grimpa au sommet de la plus haute tour de l’ancien château de l’Alter Hof. Ce fut des minutes d’anxiété : le singe allait-il lâcher ou pas?

Il y a un silence de mort dans tout le château, jusqu’à ce que l’animal se calme enfin et remette doucement le petit Louis dans son berceau. Quelques années plus tard, il fit du château Ludwigsburg sa résidence impériale.

1391: l’happy end de Wittelsbach

Il eut également une happy end pour un autre enfant de la maison de Wittelsbach:
Un peu plus tard, en 1391, les fils du duc Wilhelm et ses frères préfèrent passer leurs nuits ensemble en prenant au piège la petite-fille de la maison dans la taverne en face de l’ancienne cour.
Un mariage noble ne devrait pas en résulter, mais une petite descendance nommée Konrad, qui deviendra plus tard un riche propriétaire terrien avec la meilleure éducation de Wittelsbach.

A cette époque, une situation tout à fait inhabituelle, voire «gracieuse» avec un fils illégitime.
La famille impériale a appris de ses erreurs et apporta un peu de romance et de bonté en 1391 à l’Alter Hof.

1950: reconstruction, un nouvel «Alter Hof»

Malheureusement les murs de l’ancienne résidence impériale n’ont pas été épargnés par la Seconde Guerre mondiale. Les parties Brunnenstock et Pfisterstock ont dû être entièrement reconstruites à partir des ruines.

Le Burgstock et le Zwingerstockont dû être, à leur tour, complètement rénovés et la «tour du singe» a été partiellement restaurée.

Au fil des ans, les ravages du temps continuent de ronger l’Alter Hof, de sorte qu’il sera démoli, rénové et restauré à intervalles réguliers jusqu’en 2001.
Le résultat aujourd’hui est un mélange unique de bâtiments originaux et répliques, modernes et classés, gothiques et architecturaux du troisième millénaire.

2017: l’ARISTO Group, le cœur du «nouvel» Alter Hof

Un mélange tout aussi étonnant vous attend dans nos bureaux d’ARISTO Group: Une Vespa dans les bureaux? Steve Jobs vs. Mohamed Ali sur le mur? Une cage à oiseaux comme siège de salle d’attente?

Les bureaux d’ARISTO sortent de l’ordinaire. Ils sont tout simplement «extraordinaires».

Rendez-nous visite et laissez-vous enchanter en écoutant les histoires de ces murs mythiques.

Plongez dans un monde partagé entre légendes et design, histoire et innovation, dans le monde de l’ARISTO Group, le cœur de l’Alter Hof.

WEITERE INTERESSANTETHEMEN FÜR SIE

Auswirkungen des neuen Gesetzes zur Zeitarbeit, Werk- & Dienstverträgen
Lesen Sie alles über die Folgen & Möglichkeiten, die mit den neu in Kraft getretenen Änderung des Gesetzes zur Arbeitnehmerüberlassung (AÜG) und weiteren Gesetzen einhergehen!
Apprendre encore plus
Was bringt die Zukunft für Personalberater?
Stirbt die Branche des Headhunters wirklich aus? Wir erklären Ihnen, warum Personalvermittlung wichtiger denn je werden, und wie sich das Berufsfeld verschiebt.
Apprendre encore plus